Pourquoi les étudiants représentent-ils (malgré tout) un marché clé pour les banques ?

On sait qu’aux USA, le marché des crédits aux étudiants est très développé : 60% des étudiants américains ont contracté un emprunt bancaire. Aujourd’hui, cependant, les défaillances se multiplient : 14% des emprunteurs avaient au moins une échéance de retard en 2012. Or l’encours global de crédits aux étudiants, selon la Fed, atteint entre 900 et 1 100 milliards $… En France, la situation est bien différente et même opposée : 7% seulement des 2,3 millions d’étudiants portent actuellement un emprunt bancaire. Ils étaient 11% il y a 10 ans. Et les prêts aidés, bénéficiant de la garantie de l’Etat, ont été loin de rencontrer le succès attendu.