Face à la menace du covid-19, les banques invitent leurs clients à utiliser leurs canaux digitaux et, poussées par les Etats et les autorités réglementaires, ont d’un pays à l’autre mis en place des dispositifs similaires d’aides, notamment pour les petites et moyennes entreprises : reports d’échéances, annulations de frais et commissions (sur lesquelles les banques françaises sont restées à ce stade très discrètes), …  Quelques établissements ont également retenu des dispositions très pratiques. Petit tour d’horizon.

Si beaucoup d’établissements ont fermé temporairement leurs ou des agences, ou bien en ont limité les horaires d’ouverture, Nationwide Building Society, au Royaume-Uni, les a étendus d’une heure, réservée aux personnes âgées, afin d’éviter le plus possible à celles-ci des contacts potentiellement porteurs.

Si vous deviez voyager et avez vu vos trajets annulés, vous vous êtes sans doute heurté à des centres d’appels saturés, quasi-impossibles à joindre. Aux Etats-Unis, Chase propose donc à ses clients de les aider à mieux cerner les options qui s’offrent à eux.

Beaucoup d’établissements qui ont choisi de garder leurs agences ouvertes se sont engagés à désinfecter et nettoyer leurs locaux en permanence. Mais les automates, que les clients sont particulièrement invités à utiliser ? A Vancouver, Vancity ne les a pas oubliés :

Enfin, la perspective que les agences soient totalement fermées ne peut être écartée. Bank of Hawaï invite ainsi ses clients à prendre leurs dispositions face à une telle éventualité, concernant les coffres mais aussi les dépôts, pour lesquels une procédure de conservation chez les employeurs est proposée.

Quatre dispositions très pratiques mais, particulièrement pour la troisième, pas forcément simples à mettre en œuvre.

Score Advisor

Bookmark and Share