Quand automatisation rime avec diversification : l’exemple du traitement de la paie des entreprises

Ce qui est intéressant avec la digitalisation et l’automatisation, c’est qu’elles peuvent conduire à une véritable floraison des offres, très loin de les banaliser. Démonstration avec un process classique, dont on ne peut pas dire qu’il suscitait jusque-là une grande imagination de la part des banques : le traitement de la paie pour les entreprises clientes.

Redynamiser les prêts étudiants?

En France, le prêt étudiant vit tranquillement sa vie. Seulement 6% à 7% des étudiants y ont recours (contre 60% aux Etats-Unis) et le chiffre a fortement baissé avec la crise (ils étaient 11% il y a dix ans). C’est dans les Ecoles de commerce qu’on trouve le plus grand nombre d’emprunteurs (17% des étudiants). Au total, les élèves des Grandes Ecoles concentrent 60% des encours. Rien de bien bouleversant, en somme. Les exemples ci-dessous peuvent-ils redynamiser ce marché ?

Les principales banques françaises commencent à perdre des clients.

La tendance était déjà nette fin 2013 et les premières estimations 2014 la confirment : toutes ensemble, les principales banques de détail françaises perdent des clients, tandis qu’entre elles des divergences fortes commencent à apparaître quant aux gains et pertes de clientèle, ce qui n’était guère le cas jusqu’ici. Petit tour d’horizon.