La banque des usages va-t-elle se développer… sans les banques!?

Aujourd’hui, compte tenu du niveau des taux, l’épargne a perdu beaucoup de ses attraits. Pour les banques, comme pour leurs clients. Lesquels, depuis plusieurs années, ont tendance à laisser leurs économies simplement sur leur compte courant (auquel est assimilé le Livret A). En revanche, parvenir à mettre de l’argent de côté suscite une forte demande !…

Quoi de neuf en février 2021?

Nous retiendrons particulièrement quatre innovations et initiatives dans des domaines très différents mais qui ont en commun d’adapter les offres aux usages plutôt que d’obliger les utilisateurs à se plier à ce que permettent et ne permettent pas (souvent sans trop d’explication) les produits et services qu’on leur fournit.

Le client moyen n’existe plus! Pourquoi les banques ont-elles encore du mal à faire ce constat essentiel?

Nous nous en apercevons souvent à travers nos activités : beaucoup de banques françaises ne sont pas très à l’aise avec les persona. Ces personnages imaginaires représentant des clients cibles qu’utilise désormais communément le marketing. Nombre de banques hésitent encore à en employer ou ne les emploient que de manière très limitée. Et bien d’autres ne…

Et si les banques développaient le compte universel?

Pour faciliter la mobilité bancaire, c’est-à-dire le changement de banque, certains avaient recommandé l’adoption d’un compte bancaire universel. Un compte dont l’identification ne change pas quelle que soit la banque. L’idée n’avait pas été retenue dans le cadre de la loi du 6 février 2017. Par crainte de mettre les banques en difficulté ? Sans…

Quand les outils de gestion de finance personnels poussent… à perdre le contrôle de ses dépenses!

Il y a déjà quelques années, la finance comportementale faisait beaucoup parler d’elle. Des chercheurs comme Viviana Zelizer exploraient la complexité psychologique et sociologique des rapports à l’argent et aux dépenses. Malheureusement, pour les professionnels de la finance, ces contributions se sont trop vite cantonnées aux approches de type Nudge (ou comment manipuler les clients…

Banque digitale : quand les clients se cognent, la tête la première, contre les algorithmes!

Dès lors que le contexte actuel précipite le passage à la banque digitale, il est particulièrement intéressant de se pencher sur la question de l’usage des algorithmes utilisés pour autoriser des opérations, comme les paiements, ou pour prendre des décisions, par exemple d’octroi de crédit. Dans une récente publication, l’INSEAD pose à ce propos une…