Un peu de lecture avant la rentrée ?

Résultats des banques.

Les derniers trimestriels ont été flatteurs pour les banques, françaises et internationales. Ainsi, au cours de l’été, les commentaires ont peut-être été un peu trop optimistes (mea culpa : nous y avons nous-mêmes contribué à travers des interviews !). Signalons donc ce papier de Ron Shevlin dans Forbes, qui pointe l’érosion du PNB des banques américaines – dont les résultats récents tiennent beaucoup, comme pour les Françaises, à des reprises (avec toutefois une hausse réelle sur un an des PNB pour les Françaises, sauf dans un cas). Très détaillé, l’article pointe l’impact des Big Tech, celui du BNPL et d’autres effets sur les activités bancaires. Nous aurons l’occasion d’y revenir.

Lire l’article.

Innovation. Agilité.

Cet article de Patrice Bernard sur son blog mérite d’être médité. Partant d’une remarque technique – BPCE promeut le métier de DevOps au sein de ses équipes informatiques – il souligne un travers malheureusement très général. Ou comment, en voulant bien faire et, en l’occurrence, en voulant favoriser l’agilité, on crée un peu plus de bureaucratie ! Pourtant, le constat est fréquent : chaque fonction, chaque rôle devant avoir son ou ses postes bien désignés et son ou ses experts, en effet, on en vient à déposséder les agents de leurs capacités d’action directe, à rebours donc de toute agilité !

Lire article.

Comme en complément, le JDN a justement rediffusé le portrait-robot d’un directeur de l’innovation d’une banque française. Dont il ressort qu’on ne sait pas tellement pourquoi il est à ce poste, sinon qu’il ressemble beaucoup à ceux qui ont le même poste que lui !

Lire l’article.

Comme en complément encore, on peut également jeter un œil sur la revue à laquelle The Financial Brand s’est livrée tant sur la forme que sur le contenu des rapports annuels produits par les banques (américaines). Cela peut paraitre accessoire mais c’est pourtant un exercice à travers lequel les établissements disposent d’un champ assez large et libre pour faire sens et marquer leur différence.

Lire l’article.

Relation banques/clients.

On se doutait qu’une large partie des Français partagent cette opinion, MoneyVox avance enfin un chiffre qui permet de fixer les attentes réelles vis-à-vis des banques :

Lire l’article.

Pour l’expliquer, MoneyVox a publié au cours de l’été toute une série d’articles sur le ressenti profond au cœur de la relation des banques françaises avec leurs clients. On vous en parle très prochainement.

Bonne lecture !

Score Advisor

Bookmark and Share