Un peu de lecture pour ce weekend ?

En vrac :

  • Amazon envisage-t-il de se lancer dans la gestion d’actifs et les placements financiers ? Il vient en tous cas d’investir dans une fintech spécialisée, en Inde – pays qui est en train de devenir, pour leurs projets financiers, une sorte de marché test pour les Big Tech.

Lire l’article.

  • Un aspect important de l’utilisation des cryptos concerne les transferts internationaux. Et, comme le signale le Journal du Coin, l’adoption du bitcoin comme monnaie à cours légal au Salvador ne fait pas – pas du tout ! – les affaires de Western Union et des autres opérateurs de transferts de fonds.

Lire l’article.

 

Innovation.

Les Finovate Adwards 2021 viennent d’être distribués. Cela fait quelques années déjà qu’ils n’ont plus grand-chose à voir avec des innovations de rupture mais semblent plutôt dessiner une cartographie du marché de la sous-traitance bancaire (voir la présentation).

Mais cela mérite un coup d’œil, bien sûr. Surtout si l’on considère ce graphique, trouvé dans un intéressant papier sur les investissements des capitaux-risqueurs chinois à l’étranger. Un graphique dont il ressort que les Etats-Unis et la Chine sont les deux seuls pays qui investissent plus (et significativement plus) dans des startups domestiques qu’étrangères. Un constat surprenant pour le Royaume-Uni, pourtant bien doté en startups prometteuses. Et qui pose quelques questions pour des pays comme la Corée du Sud, l’Allemagne ou la France.

Nous l’avons récemment souligné, la banque de niche est en train de devenir tendance. Dans Forbes, notre camarade Ron Shevlin enfonce le clou, menant un tour d’horizon des néo-banques américaines, il montre que leurs stratégies sont avant tout affinitaires et spécialisées.

Lire l’article.

Pendant ce temps, en France, en absorbant le Crédit du Nord (un groupe bancaire possédant différentes identités), Société Générale s’efforce à l’uniformité.

Lire l’article.

Bonne lecture.

Score Advisor

Bookmark and Share