L’idée d’agences partagées s’est rapidement développée avec le coworking. Elle se prolonge actuellement à travers l’association de banques avec d’autres commerces. Pour partager leurs points de vente ou pour les accueillir dans les agences. Et demain, la mutualisation en un seul lieu de plusieurs enseignes bancaires ?

Au Royaume-Uni, la Poste prête volontiers ses 11 500 bureaux et certains établissements financiers, comme Natwest, y ont recours en complément de leur propre réseau d’agences. La néobanque Starling, qui ne dispose pas d’agences et n’a pas l’intention d’en ouvrir, a également choisi d’inviter ses clients à s’y rendre pour y traiter leurs opérations fiduciaires.

new 3

 Au Royaume-Uni encore, à Londres, Barclays a accueilli les casiers Click & Collect d’Amazon dans certaines de ses agences.

new 3 2

A Malaga, la Caixa a ouvert, à côté de l’une de ses agences, un Family Store qui propose des appareils électroniques.

new 3 3

A Singapour, OCBC envisage de partager ses agences avec l’opérateur téléphonique Starhub. Avec lequel il a par ailleurs engagé des réflexions de développement stratégique commun. Les agences de la banque mobile  Frank d’OCBC sont déjà proches des boutiques de téléphonie…

new 3 4

A Hambourg, le comparateur en ligne et courtier de crédits Finanzcheck Finanzportale, qui propose les offres de 30 banques différentes, a ouvert une agence qui est sans doute le premier supermarché bancaire physique !

new 3 5

Score Advisor

Bookmark and Share