Nous parlons souvent des nouveaux réseaux de distribution qu’en ligne les établissements financiers vont devoir emprunter pour commercialiser leurs produits. Un très bon exemple vient d’en être fourni avec le partenariat de Stripe et de Klarna.

A travers cet accord, les commerces utilisateurs de Stripe, spécialiste des paiements en ligne pour le e-commerce, vont pouvoir proposer à leurs clients des options de paiement, dont Klarna est l’un des leaders mondiaux, avec pour double effet d’augmenter les taux de conversion sur les sites et le volume des paniers.

Réciproquement, les paiements encaissés par Klarna en Amérique du Nord passeront prioritairement par Stripe.

Sachant que l’accord est international (au moins dans 19 des 26 pays où Stripe est présent), la question est de savoir combien de banques, dans le monde, seraient capables de réaliser aujourd’hui un deal comparable ? Quasiment aucune à l’exception des premières banques américaines, si elles parviennent à nouer des relations privilégiées avec les GAFAM !

Allons même plus loin.

Klarna a été créé en Suède il y a seulement un peu plus de quinze ans. Valorisé presque 50 milliards $, il connait un développement international fulgurant avec 4 000 collaborateurs. Se diversifiant à travers des acquisitions, il vient de mettre la main sur le comparateur de prix nordique PriceRunner dont il va intégrer les services à sa propre appli.

Stripe a été créé en Irlande il y a seulement un peu plus de dix ans. Valorisé presque 100 milliards $, il sert aujourd’hui près de 2 millions de commerces avec 2 500 collaborateurs (1 personnel pour 800 clients).

Simplement par comparaison, prenons par exemple Société Générale, créée il y a seulement un peu plus de 150 ans. Valorisée (en prenant sa capitalisation boursière) presque 26 milliards €, elle sert 30 millions de clients avec plus de 133 000 collaborateurs (1 personnel pour 225 clients).

Bien sûr, on ne peut comparer que ce qui est comparable. Or les licornes fintech ne le sont justement plus avec les établissements classiques ! En termes de perspectives de développement, combien de banques dans le monde sinon une poignée, en effet, sont désormais capables de rivaliser avec ces deux établissements créés il y a moins de vingt ans ?

Score Advisor

Bookmark and Share