Il y a une dizaine d’années, on vit apparaitre quelques néobanques visant des publics très particuliers ou très spécialisés. Autant de tentatives sans lendemain. Depuis peu, de nouvelles initiatives sont tentées. Sous un registre tout différent.

Ce mois-ci, la néobanque Nerve va se lancer aux Etats-Unis. Une néobanque pour les musiciens professionnels. Non pas que ceux-ci aient en fait des besoins vraiment spécifiques par rapport à d’autres artistes ainsi qu’à de nombreux travailleurs indépendants. Mais, estiment les fondateurs de Nerve, pour qu’ils se sentent à l’aise quant à leurs contraintes financières, les musiciens ont besoin d’un accompagnement et de services sur-mesure (intégration directe sur l’appli des revenus tirés du streaming et des plateformes en ligne, réseaux de contacts directs permettant des virements instantanés, assistance fiscale et comptable tenant compte des pratiques propres au secteur, etc.). Tout cela, Nerve va donc s’attacher à le développer à partir des services bancaires classiques de la Piermont Bank de New York.

De son côté, ABN Amro a lancé une solution permettant aux free-lance qui travaillent à travers des plateformes en ligne d’être payés beaucoup plus rapidement et commodément. Une façon de résoudre une difficulté propre à une clientèle bien spécifique.

Quant à la Banque Populaire du Sud, elle a créé Pop-Sport, une nouvelle agence bancaire pour les sportifs de haut niveau qui tirent ou qui tireront (les étudiants sont également concernés) de cette activité l’essentiel de leurs revenus. L’approche est tout à fait comparable à celle de Nerve, dans un autre domaine.

Dans les trois cas (nous pourrions en citer d’autres), une même conviction : les problématiques de vie doivent désormais guider le parcours client, à travers un accompagnement personnalisé et sur-mesure qui positionne la banque en tiers de confiance au sens fort. Auparavant, les banques pouvaient, à l’adresse de certaines clientèles ou problématiques, spécialiser certains personnels. A l’âge digital, l’intégration de services rendue possible amène à multiplier les formules de néobanques.

En ce sens, cependant, si Nerve se positionne encore comme une banque de niche, l’approche de la Banque Populaire du Sud va beaucoup plus loin. Comme l’indique le communiqué de lancement : « Avec cette initiative, la Banque Populaire du Sud installe une brique de plus dans sa stratégie de spécialisation de ses points de vente qui tient compte des besoins spécifiques de ses clients, gage de service et de performance. »

Il s’agit en somme de redécouvrir, sous de multiples facettes, une proximité avec les clients qui fut celle sur laquelle, à l’origine, se sont construites les banques mutualistes.

Score Advisor

Bookmark and Share