Il n’y a pas de marché des seniors !

Ce que l’on nomme la «Silver Economy» correspond à la rencontre de deux phénomènes :

  • Un vieillissement global de la population.
  • Qui va particulièrement peser sur la consommation, car les séniors sont en moyenne plus aisés que les autres classes d’âge

En France, dès aujourd’hui, les plus de 50 ans ont des revenus supérieurs de 30% à la moyenne. Or le nombre des séniors augmente. Dès demain, ils représenteront donc  le segment de marché le plus intéressant. Ils deviendront le cœur de cible de nombreux secteurs – notamment la banque.