Raisin. Les faux-semblants de l’open banking.

En rachetant la banque francfortoise MHB, la fintech allemande Raisin/WeltSparen – une marketplace de comptes d’épargne à terme désormais présente dans plusieurs pays européens – vient de réaliser un joli coup de communication. Comment la presse, aussi, pourrait-elle ne pas souligner l’événement hautement symbolique d’une fintech rachetant une banque ? Et quelle fintech : la plus connue de l’open banking ! La plus immédiatement associée à cette architecture ouverte qui est en train de changer la banque. Pourtant, si l’on considère les choses de près, il n’y pas vraiment de quoi s’emballer !