Le vrai problème des salaires dans les grandes banques françaises

En France, aujourd’hui, l’heure est aux économies. Les banques n’y échappent pas. Elles réduisent également leurs embauches. Alors que le chômage augmente et que la productivité française est en panne, beaucoup estiment que les salaires servis aux emplois les moins qualifiés sont trop élevés.

Pour ce qui regarde les banques, une simple comparaison internationale infirme ce constat : ce sont plutôt les salaires moyens et hauts qui sont trop élevés par rapport à la productivité réelle dans les grandes banques françaises. Quelques tableaux suffisent à le montrer.