Et si les comptables devenaient les banquiers des entreprises dont ils dressent et suivent les comptes ? C’est le pari que tente de relever la startup anglaise CountingUp.  Spécialisée dans les tâches d’Office Management, elle propose aux TPE et aux autoentrepreneurs un service automatisé de gestion d’activité et de comptabilité. Et, pour ce faire, elle leur propose également d’ouvrir un compte bancaire. Nous n’avons donc pas affaire à une néo-banque qui propose à ses clients de s’occuper en plus de tâches administratives et comptables mais à un prestataire de comptabilité qui, comme par commodité, propose d’ouvrir des comptes bancaires sous son nom. Attention, il s’agit là d’une novation majeure !

Est-il besoin de souligner que les tâches administratives et comptables représentent autant de boulets qui retiennent et même entravent l’activité des plus petites entreprises et particulièrement celles en création ? CountingUp affirme qu’il est capable de soulager les entrepreneurs sur ce point, à travers des prestations automatisées et déléguées. Et bien sûr, pour cela, le mieux est que CountingUp ait directement accès aux comptes des entreprises et qu’il gère directement ces comptes – puisqu’il s’agit bien de cela – comme un banquier qui aurait totalement intégré à ses services les tâches de gestion administratives de ses clients.

Qu’est-ce que CountingUp ? Non pas une néo-banque mais une startup d’Office Management. Créée par un expert de la comptabilité d’entreprises, Tim Fouracre.  Mais CountingUp ne veut pas exclure ou remplacer les comptables d’entreprise. Au contraire, elle veut être un « Hub », une plateforme à travers laquelle les comptables accéderont directement aux comptes de leurs clients et pourront gagner de nouveaux clients – car CountingUp assure les mises en relation.

CountingUp n’est pas la seule à proposer ce genre de services, que les banques ont également commencé à proposer, à travers des partenariats – ainsi, au Royaume-Uni, Natwest avec son appli Mettle.

CountingUp assure en fait surtout des tâches de gestion d’activité et de pré-comptabilité. Tout en facilitant le traitement comptable complet des entreprises. Le fait-il de manière efficace ? Mieux que d’autres ? Il est frappant que ce soient les principales questions ! En regard, que CountingUp propose également l’ouverture de comptes courants parait presque accessoire. Comme s’il était devenu facile de le proposer, cela ne représentant plus un véritable enjeu. De fait, CountingUp propose des moyens de paiement standards associés à ses comptes, ainsi qu’une appli mobile et, plus tard, pourquoi pas, des crédits, des solutions d’épargne et des assurances en architecture ouverte.

Une évolution déterminante se laisse deviner là : la banalisation des comptes courants bancaires, qui pourraient bien n’avoir plus rien en fait de bancaire demain et que pourraient gérer ceux qui délivreront des services essentiels aux entreprises comme aux particuliers.

Score Advisor

Bookmark and Share